I - Définition du facteur de marche d'un poste à souder :

Le facteur de marche est défini par la norme EN 60 974-1 - C'est le critère le plus important à prendre en compte pour évaluer les performances d'un poste à souder.
La notion d'intensité communiquée par les fabricants de postes à souder est à prendre en considération conjointement avec le facteur de marche.
Ainsi, un poste à souder avec un faible facteur de marche peut aisément tromper l'utilisateur sur les performances qu'il peut espérer à la simple vue de l'intensité affichée par le constructeur.

Il précise les performances d'un poste à souder sur un cycle de fonctionnement de10 minutes à une température ambiante maximale de 40°C

Exemples :
Un facteur de marche de 200A à 60% signifie que sur un cycle de fonctionnement de 10 minutes, le poste à souder fournira un courant de soudage de 200A durant 6 minutes et se mettra en sécurité durant 4 minutes (à température ambiante de 40°C max.).

En revanche, un facteur de marche de 200A à 40% signifie que sur un cycle de fonctionnement de 10 minutes, le poste à souder fournira un courant de soudage de 200A durant 4 minutes et se mettra en sécurité durant 6 minutes (à température ambiante de 40°C max.).

L'intensité indiquée à 100% de facteur de marche correspond à l'intensité maximale que le poste délivre en continu, sans se mettre en sécurité (à température ambiante de 40°C max.).

En règle générale, l’intensité nécessaire pour un soudage à plat se détermine en appliquant la formule suivante :
Intensité = (Ø électrode -1) x 50
Soit :

75 A pour une électrode de Ø 2,5
110 A pour une électrode de Ø 3,2
150 A pour une électrode de Ø 4

Pour souder en continu, le poste devra donc délivrer, au minimum, les facteurs de marche suivants :

75A à 100% pour de l'électrode de 2,5
110 A à 100% pour de l'électrode de 3,2
150 A à 100% pour de l'électrode de 4

II - Définition de la tension à vide d'un poste à souder :


La tension à vide d'un poste à souder, exprimée en volts, indique la tension mesurée aux bornes du poste à souder lorsqu’il ne débite aucun courant.
La tension à vide du poste à souder est le 2ème critère à prendre en compte pour évaluer les performances d'un poste à souder, elle détermine la stabilité de l'arc électrique et sa capacité d'amorçage.

La tension à vide du poste à souder doit être supérieure à la tension d'amorçage de l'électrode.

En règle générale, la tension d'amorçage des électrodes varie entre :
40 et 45 V pour les électrodes rutiles
60 et 80V pour les électrodes spéciales et basiques